Aller au contenu principal
Femme jouant de la flûte. Femme jouant de la flûte.

Interpolation musicale


2 Lecture min.


Qu’est-ce que l’interpolation musicale?

L’interpolation musicale consiste à incorporer une œuvre musicale existante dans un nouvel enregistrement sonore.

Qu’est-ce que l’interpolation?

L’interpolation musicale est similaire à l’, mais elle n’incorpore qu’une existante dans un nouvel et n’utilise pas l’enregistrement sonore préexistant de cette œuvre musicale.

Plutôt que d’utiliser un échantillon d’enregistrement sonore préexistant, la partie de l’œuvre musicale originale que le souhaite utiliser est réinterprétée et réenregistrée. Pour ce faire, il est possible de jouer des mélodies, des accords et des rythmes similaires ou d’utiliser une instrumentation similaire pour rejouer une partie de l’œuvre musicale originale au sein d’un nouvel enregistrement sonore.

Quels sont les droits concernés par l’interpolation musicale?

Dès lors qu'une œuvre musicale est interpolée dans un nouvel enregistrement sonore, les sur cette œuvre musicale préexistante sont tous concernés. Par conséquent, le et les des et des sont applicables, et vous devez obtenir l’autorisation de ces pour pouvoir utiliser l’interpolation musicale dans une nouvelle .

Si la demande d’utilisation d’une interpolation musicale est approuvée, une redevance est généralement versée à l’éditeur de musique pour rémunérer les titulaires de droits sur l’œuvre musicale interpolée.

Pour en savoir plus sur les différents types de droits, consultez la rubrique consacrée aux droits des créateurs de musique.

Qui détient les droits sur une interpolation musicale et sur une nouvelle chanson utilisant l’interpolation musicale?

Lorsque vous interpolez une œuvre musicale originale, les titulaires de droits sur cette œuvre musicale sont généralement propriétaires de l’interpolation musicale. Vous détenez les droits sur toute contribution nouvelle et que vous avez apportée à la nouvelle œuvre musicale qui utilise l’interpolation musicale. Par conséquent, vous et les titulaires des droits sur l’œuvre musicale originale partagerez la propriété de la nouvelle œuvre musicale. Les titulaires de droits sur l’œuvre musicale originale doivent être et percevront une part des revenus générés par l’utilisation de la nouvelle œuvre.

Crédit photo : Martin Dam Kristensen