Aller au contenu principal
Femme dans un bureau, qui sourit. Femme dans un bureau, qui sourit.

Responsabilités des créateurs


2 Lecture min.


Quelle est votre responsabilité en tant que créateur?

En tant que créateur d’une œuvre musicale ou d’un enregistrement sonore, vous devez vous assurer que vous êtes identifié et enregistré, ainsi que vos contributions.

Si vous ne fournissez pas les bonnes au moment de la création de votre ou de votre , vous risquez de ne pas être payé correctement, voire de ne pas être payé du tout. C’est ainsi qu’une grande partie de l’argent appartenant aux n’est pas réclamée chaque année.

Par exemple, si une vidéo utilisant votre œuvre musicale ou votre enregistrement sonore est téléchargée sur une sans et métadonnées précis, il est très peu probable que vous soyez payé pour son utilisation, car elle ne sera pas identifiée et suivie avec précision. Imaginez maintenant que cela se produise des millions de fois dans le monde entier. Cela peut se traduire par une perte d’argent considérable.

À quel moment un créateur doit-il collecter des métadonnées?

Même si vous avez un , un ou une , personne d’autre que vous, le créateur, n’est mieux placé pour savoir qui a contribué à la création d’une œuvre musicale ou d’un enregistrement sonore. Par conséquent, lorsque vous créez une œuvre musicale ou un enregistrement sonore, vous devez toujours veiller à collecter les noms de tous les contributeurs, , et autres , et à inclure leurs identifiants (, et ) dans les métadonnées pendant ou juste après le processus de composition ou d’enregistrement de la chanson.

Cela semble assez facile à gérer. Mais n’oubliez pas que l’écriture et l’enregistrement d’une œuvre musicale peuvent s’étaler sur de longues périodes, parfois des années, dans de nombreux pays et studios, avec de nombreuses personnes impliquées. Il est donc facile de perdre le fil de l’information. Vous êtes la meilleure source d’information : saisissez-la par tous les moyens possibles (papier et stylo, e-mail) ou utilisez des applications spéciales, ou encore un système qui peut faire le travail à votre place, sous réserve qu’il le fasse avec précision et aussi rapidement que possible.

En ce qui concerne la responsabilité des métadonnées, les créateurs doivent s’assurer que leurs œuvres musicales et leurs enregistrements sonores sont documentés de manière complète et précise (qu’ils le fassent eux-mêmes ou qu’un éditeur de musique, un manager ou une maison de disques le fasse pour eux). Ces informations comprennent, sans s’y limiter, les éléments suivants :

  • Titre et titres de remplacement

  • Codes et

  • Durée

  • Catégorie, le cas échéant (par exemple télévision, radio, cinéma, bibliothèque)

  • Noms des auteurs-compositeurs et des interprètes

  • Numéro IPI et code IPN

  • Rôles, par exemple, auteur-compositeur, arrangeur

  • Noms des éditeurs de musique et des maisons de disques

  • Tous les autres noms de contributeurs

Crédit vidéo : Tiffany Orvet, Dilun Riad Edmon, Pontus Norberg, Tobias Leo Nordquist, Ponny Höijer, William Engström, Parapix