Aller au contenu principal
Personne écrivant dans un cahier, devant une table de mixage. Personne écrivant dans un cahier, devant une table de mixage.

Qu’est-ce qu’un parolier?


1 Lecture min.


Comprendre le rôle que joue un parolier dans la composition d’une chanson.

Un parolier crée et écrit les paroles d’une œuvre musicale.

Le est l’auteur-compositeur qui écrit les d’une .

Propriété du droits d’auteur pour les improvisateurs

Les paroliers et tous les autres auteurs-compositeurs, tels que les , les , les , etc., qui apportent une contribution à l’œuvre musicale sont considérés comme des au sens de la . Par conséquent, ils peuvent tous détenir un pourcentage des sur l’œuvre musicale; cela revient à partager une tarte.

Se mettre d’accord et documenter correctement le pourcentage de chaque auteur, également appelée répartition des , est la première étape pour que chaque auteur reçoive une part des revenus si l’œuvre musicale est utilisée. Pour en savoir plus, consultez les rubriques consacrées aux parts des auteurs-compositeurs et au dépôt des œuvres musicales.

Scénarios alternatifs de droit d’auteur pour les paroliers

Les compositeurs peuvent également écrire ou proposer une d’œuvres musicales en échange d’une rémunération forfaitaire ou d’un salaire, ce qui est souvent appelé . Dans ce cas, le droit d’auteur du parolier sur l’œuvre musicale peut varier en fonction de la législation du travail ou du contrat qu’il a signé.

Pour en savoir plus, consultez la page consacrée aux contrats de louage.

Les paroliers peuvent avoir plusieurs rôles créatifs

Si vous êtes parolier, vous pouvez également jouer des rôles supplémentaires lors de l’écriture ou de l’enregistrement d’une œuvre musicale, auquel cas vous pouvez également avoir des parts supplémentaires dans la propriété de cette œuvre musicale et de l’.

Pour en savoir plus, consultez la rubrique consacrée à l’enregistrement. Pour en savoir plus sur le droit d’auteur, consultez la rubrique consacrée aux droits des créateurs de musique.

Crédit photo : Eric Ivar Persson, Parapix