Aller au contenu principal
Personne jouant de la guitare acoustique. Personne jouant de la guitare acoustique.

Reprises


3 Lecture min.


Qu’est-ce qu’une reprise?

Une reprise est une nouvelle version d’une chanson existante.

Qu’est-ce qu’une reprise?

Une reprise est une interprétation ou un nouvel d’une initialement interprétée, enregistrée et diffusée par une autre personne.

Pour être considérée comme une reprise, la nouvelle interprétation ou le nouvel enregistrement sonore que vous réalisez doit conserver la même mélodie, les mêmes paroles et d’autres éléments clés de l’œuvre musicale originale. Si l’un des éléments clés est modifié de manière significative, il sera considéré comme une et devra faire l’objet d’autorisations différentes.

La création de reprises peut être un excellent moyen de profiter du public d’un autre créateur, mais il existe des règles à respecter pour le faire correctement.

Quels sont les droits liés à la création d’une reprise?

Seuls les sur l’œuvre musicale (et non sur l’enregistrement sonore original) sont concernés lorsque vous souhaitez interpréter, enregistrer ou distribuer une reprise. Les sur l’œuvre musicale, généralement les et les , sont toujours autorisés à percevoir des pour la reprise.

Consultez la rubrique intitulée Droits des créateurs de musique pour en savoir plus sur les différents types de droits, et la rubrique intitulée Comment être crédité et rémunéré pour en savoir plus sur les redevances.

Quelles sont les autorisations nécessaires pour créer et publier une reprise?

Pour interpréter une reprise en direct devant un public (par exemple dans le cadre d’un concert), vous n’avez pas besoin, en tant qu’, de demander une autorisation ou d’acheter une licence. En revanche, les organisateurs du concert ou le lieu qui accueille le spectacle doivent dédommager les titulaires de droits sur l’œuvre musicale, dans le cadre de la couvrant les , qu’ils doivent obtenir auprès de l’ locale.

Pour enregistrer et publier une reprise, les conditions à remplir dépendent de la manière dont vous envisagez de la diffuser. Vous pouvez avoir besoin d’une pour reproduire et distribuer l’œuvre musicale.

Lorsqu’une licence de reproduction mécanique est nécessaire, certains et certaines facilitent son obtention. Toutefois, il est important que l’enregistrement sonore de la reprise soit publié avec le même titre et le même code que la originale, et que les auteurs-compositeurs originaux soient correctement .

En revanche, si vous envisagez de diffuser la reprise en téléchargement numérique ou sur un support physique (CD ou disque vinyle, par exemple), vous ou votre label devrez payer une licence de reproduction mécanique. Dans la plupart des pays, elle est accordée par l'organisation de gestion collective locale. Dans les pays où il n’existe pas de pour les droits de reproduction mécanique, la licence doit être obtenue auprès des auteurs-compositeurs, des éditeurs de musique ou de leur organisation de gestion collective, ce qui peut parfois être facilité par un ou par un .

Avant d’enregistrer et de distribuer une reprise, vous devez toujours vérifier les conditions de concession de licence auprès de votre distributeur et demander conseil à votre organisation de gestion collective, à votre maison de disques ou à un avocat spécialisé dans le .

Pour en savoir plus sur les distributeurs et les organisations de gestion collective, consultez notre rubrique consacrée à l’écosystème de la musique.

Reprises et plateformes de contenu généré par les utilisateurs

De nombreux créateurs téléchargent des vidéos d’eux-mêmes interprétant des reprises sur des afin de lancer leur carrière musicale avant d’avoir leur propre catalogue d’œuvres originales. Pour cela, il faut généralement une en plus d’une licence de . Toutefois, certaines plateformes de contenu généré par les utilisateurs peuvent disposer de licences de synchronisation et de reproduction mécanique qui vous permettent de faire des reprises d’un certain nombre d’œuvres musicales.

En cas de doute concernant les exigences en matière d’autorisation applicables aux reprises dans votre pays, vérifiez auprès de votre organisation de gestion collective locale.

Pour en savoir plus sur les licences de reproduction mécanique et de synchronisation, consultez notre rubrique consacrée au transfert de droits et à la concession de licences.

Quiz

Testez vos connaissances sur les reprises

Crédit photo : Michael Korsgren, Parapix