Aller au contenu principal

Qu’est-ce qu’un traducteur?


3 Lecture min.


Comprendre le rôle d’un traducteur dans l’écriture d’une chanson

Un traducteur musical est une personne qui traduit les paroles d’une œuvre musicale d’une langue à une autre.

Les termes et s’appliquent à la fois aux éléments lyriques et musicaux d’une œuvre musicale. Mais lorsque nous parlons de traducteurs, nous faisons référence au rôle qui consiste à traduire uniquement les de l’œuvre musicale, d’où le nom de traduction.

En vertu de la , les traductions et les adaptations nécessitent l’autorisation des originaux, à moins que l’œuvre ne relève du . Elles sont toutes deux considérées comme des .

Pour en savoir plus sur les adaptations, consultez notre page consacrée aux Adaptateurs.

Qu’est-ce qu’un traducteur?

Un traducteur traduit les paroles dans une autre langue afin qu’une œuvre musicale puisse être interprétée ou réenregistrée dans d’autres pays ou dans un autre but (par exemple pour le karaoké ou pour la publication dans un recueil de chansons).

Un traducteur peut avoir recours à une traduction mot à mot ou à la création poétique, parfois nécessaire pour s’assurer que le sens de l’œuvre musicale n’est pas altéré par la langue traduite.

Droits d’auteur pour les traducteurs

Lorsque des paroles préexistantes sont traduites, l’œuvre traduite est habituellement considérée comme une œuvre dérivée. Le traducteur est copropriétaire des sur l’œuvre traduite, mais il doit obtenir l’autorisation des auteurs de l’œuvre originale avant de la traduire.

Selon la législation sur le droit d’auteur, les traducteurs sont considérés comme des auteurs s’ils apportent une contribution à la traduction. Cela signifie qu’ils peuvent, tout comme l’auteur de l’œuvre musicale préexistante, détenir une partie des sur l’œuvre traduite, qui est appelée œuvre dérivée en vertu de la législation sur le droit d’auteur.

Documenter correctement la part des droits revenant au traducteur constitue la première étape pour qu’il soit crédité et qu’il reçoive une part des gains découlant de l’utilisation de l’œuvre musicale. Pour en savoir plus, consultez les rubriques consacrées aux parts des auteurs-compositeurs et au dépôt des œuvres musicales.

Des traducteurs qui ont des rôles créatifs multiples

Si vous êtes traducteur, vous pouvez également jouer des rôles supplémentaires lors de l’écriture ou de l’enregistrement d’une œuvre musicale, auquel cas vous pouvez également avoir des parts supplémentaires dans la propriété de cette œuvre musicale et de l’. Pour en savoir plus, consultez la rubrique Enregistrement. Pour mieux comprendre les droits d’auteur, consultez la rubrique Droits des créateurs de musique.

Illustration : Martin Fabricius Rasmussen