Aller au contenu principal

Syndicats & organismes professionnels


2 Lecture min.


A quoi correspondent les syndicats et les organismes professionnels?

Les syndicats et les organismes professionnels sont des organisations qui créent des réseaux pour leurs membres et s’efforcent d’améliorer la situation des créateurs de musique, des titulaires de droit d’auteur et de droits connexes.

Ce sont des organisations qui travaillent sur le plan politique et juridique pour promouvoir les intérêts de leurs membres et soutenir la durabilité et la croissance au sein de l’industrie musicale. Leurs membres peuvent être des , des , des et des

Qu’est-ce qu’un syndicat dans l’univers de la musique?

Les syndicats de la musique protègent les intérêts des qu’ils représentent, en offrant des conseils, un soutien et une assistance juridique, en protégeant et en améliorant les conditions de travail et la santé mentale, et en stimulant l’emploi et le revenu global de leurs membres. Les syndicats sont généralement en mesure de au nom de leurs membres avec d’autres entités du secteur. Par exemple, les syndicats de musiciens négocient avec les organismes professionnels des maisons de disques des règles ou des normes concernant les honoraires des séances d’enregistrement. Cela diffère de la gestion collective du droit d’auteur et des droits connexes.

Dans l’univers de la musique, les syndicats sont pour la plupart membres de l’International Federation of Musicians (FIM) ou sont accessibles par l’intermédiaire du du droit d’auteur local.

Qu’est-ce qu’un organisme professionnel?

Les organismes professionnels de l’univers de la musique sont généralement des organisations à but non lucratif qui protègent les intérêts des sociétés qu’ils représentent. Ils sensibilisent activement leurs membres sur les questions qui affectent l’industrie musicale au sens large, font pression sur les gouvernements et font connaître l’industrie aux médias et au grand public. Certains organismes professionnels peuvent négocier collectivement au nom de leurs membres avec d’autres entités du secteur (par exemple, négociation entre les organismes professionnels des maisons de disques et les syndicats de l’industrie musicale, en vue de l’établissement de règles ou de normes concernant les tarifs des séances d’enregistrement. Cela diffère de la gestion collective du droit d’auteur et des droits connexes.

Pour en savoir plus, consultez notre page consacrée aux organisations de gestion collective.

Les organismes professionnels nationaux de l’industrie musicale sont pour la plupart membres de l’ICMP ou de l’IFPI ou sont accessibles par l’intermédiaire du Bureau du droit d’auteur local. Outre l’ICMP et l’IFPI, il existe d’autres organismes professionnels à l’échelle mondiale (CISAC, IMPF et DiMA, ainsi que des organismes régionaux tels que FILAE).

Certains organismes professionnels internationaux sont des fédérations internationales d’. Ils construisent et contrôlent les systèmes informatiques et les règles de gestion qui assurent le suivi des et des nécessaires pour créditer et rémunérer les créateurs. Vous trouverez plus d’informations à ce sujet dans notre rubrique consacrée aux méthodes permettant d’être crédité et payé.

Crédit photo : Ann Kilpatrick